Contactez-nous: +41 21 962 37 01
schliessen

Interventions chirurgicales

Différents types de chirurgie sont effectués sur l'ensemble de la colonne spinale: 

  • libération des structures nerveuses comprimées en raison de changement dégénératif (vieillissement des structures articulaires et discales)
  • stabilisation des structures atteintes suite à un accident (fracture ou tassement des vertèbres) ou pour cause de tumeur

Discectomie avec ablation du fragment herniaire

Lorsqu’une intervention chirurgicale est indiquée pour traiter une hernie discale cervicale, on peut opter pour l'implantation d'une prothèse discale. Cette chirurgie consiste à effectuer une discectomie avec ablation du fragment herniaire (le disque est complètement vidé et l'hernie extirpée), et ensuite, sous contrôle radiologique, à introduire la prothèse pour remplacer le disque par le même abord. 

 

Spondylodèse classique

Si la dégénération discale est trop avancée (p.ex. apparition de becs de perroquet, rétrécissement du canal rachidien), on procèdera à une spondylodèse classique, où les vertèbres se trouvant au-dessus et en dessous du disque dégénéré seront fusionnées par une cage qui sera fixée dans les vertèbres.

Décompression avec stabilisation minimale invasive

Dans le cadre d'un rétrécissement du canal rachidien lombaire, une décompression avec stabilisation minimale invasive sera indiquée. Il s'agit d'une chirurgie par voie postérieure (une incision cutanée au milieu du dos), mobilisation de la musculature para-vertébrale avec fraisage d'une partie de l’articulation et ablation du ligament qui se trouve entre deux lames. Suivra une stabilisation inter-épineuse (une cale sera positionnée entre deux processus épineux), dans le cas où un rétrécissement des trous de conjugaison serait responsable d'une compression du nerf.

Spondylodèse neuronaviguée à ciel ouvert ou percutanée

Lors d’une instabilité des vertèbres (spondylolisthesis), on prévoit une intervention stabilisatrice sous forme d'une spondylodèse neuronaviguée à ciel ouvert ou percutanée: cette technique prévoit de stabiliser le ou les segments en question par des vis à travers les pédicules des vertèbres (connexion entre le corps vertébral et l'articulation postérieure), qui sont ensuite connectées par une tige permettant de rétablir la statique initiale de la colonne (aligner les vertèbres dans le plan de profil et de face).

Chirurgie neuronaviguée

Dans le cas d’une scoliose congénitale ou dégénérative, où la fixation de la colonne vertébrale sur une longue distance est indiquée, on choisira la chirurgie neuronaviguée. L'avantage de cette technique est la diminution d’exposition aux rayons X et de la perte sanguine, surtout quand la chirurgie percutanée (placement des vis à travers des petites incisions cutanées) est réalisée. Ce type d’intervention s’applique aussi aux tumeurs de la colonne vertébrale, lorsque la partie de la structure osseuse infiltrée par la tumeur doit être réséquée.

Vertébroplastie ou kyphoplastie

Quand la douleur dans une région de la colonne persiste, il faut procéder à l’imagerie médicale qui permettra de définir s’il y a un tassement d'une ou plusieurs vertèbres. Dans ce cas, pour soulager la douleur, on procédera à une vertébroplastie ou kyphoplastie. Sous contrôle radiologique, le médecin insère une aiguille de ponction osseuse dans la vertèbre tassée et injecte un ciment visqueux qui se diffuse ensuite dans la spongieuse (la partie interne du corps vertébral) jusqu'à la corticale.